matériaux_toitureLes différents  matériaux d’une couverture de toit

La réalisation d’une toiture plate ou inclinée demande l’utilisation de divers matériaux de construction. Que ce soit pour la charpente, l’isolation, l’écran sous toiture, la ventilation et le vide sous toit, la couverture, l’évacuation d’eau ou encore les ouvertures, les matériaux sont aujourd’hui de plus en plus nombreux et variés, mais aussi de plus en plus performants. Voici un éventail des différents matériaux de toiture utilisés pour une couverture de toit.

Les matériaux de toiture en zinc

  • Le zinc est l’un des métaux les plus utilisés en couverture de toit. Il se présente généralement sous la forme de bobine et de feuille, qu’il est possible de faire façonner par un professionnel disposant des outils adéquats et qui a l’habitude de réaliser le pliage et la découpe de zinc et de métaux non-ferreux comme Zinc Center.
  • Les avantages du zinc sont nombreux, puisqu’il est facile à travailler, résistant et étanche, facile à entretenir et sur lequel la mousse ne se développe pas. En plus d’être esthétique, le zinc est un matériau de couverture durable car il tient entre 30 et 100 ans selon son milieu.
  • Cependant, l’utilisation du zinc en toiture demande un certain professionnalisme et ce matériau peut parfois ternir avec le temps.

Les tuiles en terre cuite

  • Elles se présentent sous la forme de carreaux de terre argileuse plats ou demi-cylindriques, voire à emboîtement. Ce matériau de toiture est très utilisé en Belgique et en France.
  • En plus d’être solides, les tuiles en terre cuite résistent bien au gel et sont relativement durables puisqu’elles tiennent environ 50 ans. La terre cuite est un matériau imputrescible, lessivable et écologique qui présente l’avantage d’exister en différents modèles et couleurs.
  • Les tuiles en terre cuite présentent aussi quelques inconvénients. Elles sont ainsi peu résistantes aux chocs, sont très lourdes et leur prix est relativement élevé.

L’ardoise pour les revêtements de toiture

  • L’ardoise est également un matériau de toiture très utilisé car il s’agit d’une pierre naturelle dont la teinte foncée (noire ou bleutée) convient particulièrement aux maisons modernes. Elle peut également être utilisée sous forme de ciment.
  • L’ardoise présente la particularité d’être très résistante et a une excellente longévité (entre 75 et 150 ans). Elle est, comme nous l’avons mentionné plus haut, très esthétique, et la mousse n’y adhère pas. En plus d’être résistante au feu, l’ardoise a l’avantage d’avoir une couleur qui ne s’altère pas avec le temps.
  • Elle peut cependant rouiller car sa composition intègre du fer. Un autre inconvénient de l’ardoise est qu’elle est parfois friable et qu’elle présente un prix relativement élevé.

Les tuiles en béton pour les toitures

  • Les tuiles en béton sont constituées à partir de mortier et traitées en surface.
  • L’indéniable avantage de la tuile en béton est son prix, beaucoup moins cher que pour des tuiles traditionnelles. Elle peut également apporter une touche d’esthétisme car on peut y ajouter des pigments afin de la colorer.
  • La tuile en béton est cependant peu esthétique et peu durable puisqu’elle a tendance à se décolorer à cause des rayons UV et de la pluie.

Les tuiles en pierre pour toitures

  • La tuile en pierre est une tuile constituée de pierre naturelle.
  • A la fois esthétique et classique, elle offre une forte résistance à la moisissure et aux champignons.
  • Cependant, la tuile en pierre est l’une des plus chères du marché et présente l’inconvénient d’être très lourde. De moins en moins utilisée, elle ne concerne généralement que les chantiers de rénovation.

Les bardeaux bitumés comme matériaux de toiture

  • Les bardeaux bitumés se constituent d’une plaque semi-rigide composée d’une armature en fibre de verre, d’un enrobage bitumé et d’une protection de surface.
  • Ce type de bardeaux est l’un des matériaux de toiture les plus utilisés dans le monde avec la tuile. Il a en effet l’avantage de présenter plusieurs styles différents, de s’adapter à tous les types de toiture, mais aussi d’être résistant à l’eau et au feu.
  • Malgré ses atouts, le bardeau bitumé a tendance à s’altérer avec le temps.

Le bois de toiture et les boiseries

  • La boiserie intervient très souvent dans la construction de toitures. Utilisé en tuiles ou en bardeaux, le bois est travaillé de manière artisanale ou semi-industrielle.
  • Le bois de toiture offre une grande esthétique et est un isolant thermique et phonique très apprécié. Il résiste bien aux insectes et présente une durabilité de 30 à 120 ans en fonction de l’essence utilisée.
  • Cependant, l’utilisation de boiseries pour une toiture demande un entretien assidu et certaines essences peuvent griser avec le temps. Peu de fabricants en proposent, mais vous pourrez en trouver chez Zinc Center.

Les toitures en chaume

  • Le chaume est un matériau de toiture naturel et végétal utilisant le plus souvent de la tige de roseau.
  • Les toitures en chaume offrent une esthétique et un charme typique de certaines régions. C’est un matériau de toiture à la fois naturel et écologique, mais aussi un excellent isolant phonique et thermique. Il présente une durabilité d’environ 50 ans.
  • Les inconvénients du chaume concernent plus spécifiquement son entretien régulier et la nécessité de faire appel à un couvreur spécialisé.

Les toitures en tôle ondulée

  • Bien que de plus en plus rares, les toitures en tôle ondulée se présentent sous la forme de plaques en acier ondulées. Ces plaques sont résistantes et se présentent sous différents coloris. Leur principal avantage est un coût très bas.
  • Cependant, elles offrent une faible durabilité de seulement 10 à 30 ans et ont de mauvaises capacités thermiques et isolantes.

Les toitures végétales

  • Les toitures végétales sont utilisées généralement sur les toitures plates et sont composées de plusieurs couches dont une couche végétale.
  • Elles sont naturelles et esthétiques en plus d’être de très bons isolants thermiques. Toutefois, elles demandent une toiture à faible pente (moins de 35°) et donnent un toit plus épais. Elles ont aussi un coût élevé.