differents-modeles-de-toiture-210x144Les différentes formes de toitures et leurs caractéristiques

Comme vous le savez déjà, il existe différents types de toitures aux esthétiques variées et qui offrent des styles très différents. Bien que toutes les toitures soient constituées d’éléments communs comme la charpente, les matériaux d’isolation, l’écran sous toiture, la ventilation, le vide sous-toit, les matériaux de couverture, l’évacuation des eaux et les ouvertures, elles diffèrent de par leurs spécificités et présentent toutes des avantages et des inconvénients que nous allons aborder ici. En tant que spécialiste des matériaux de toiture, Zinc Center tient à vous accompagner dans le choix de la meilleure solution de toiture pour la réalisation de votre projet.

Les différentes formes de toiture existantes :

Il existe, comme nous venons de le mentionner, différents types de toitures présentant différentes formes. Voici les principales formes de toiture que vous pourrez choisir auprès de votre architecte ou que vous pourrez proposer à vos clients en tant que professionnel de la construction.

  • La toiture monopente :

Comme son nom l’indique, la toiture monopente est une toiture à un seul versant. Peu répandue en Belgique, on la retrouve surtout dans les régions montagneuses car sa forme particulière permet une évacuation plus facile de la neige. Elle peut également être choisie pour des raisons d’esthétique ou pratiques.

  • La toiture à deux pans :

C’est sans aucun doute la forme de toiture la plus commune mais aussi la plus simple à réaliser. Elle convient à presque tous les types de construction et offre une bonne résistance dans le temps tout en utilisant des matériaux de couverture classiques. Il existe cependant des toitures à deux pans plus originales comme la toiture à deux pans en croupe. Ces croupes, le plus souvent triangulaires, se situent sur les deux longueurs de la toiture.
On peut aussi citer la toiture à deux pans avec ligne de coyau, également appelée « comble retroussé » sur laquelle la partie basse, de petite taille, est relevée par une poutre. La partie basse est ainsi moins inclinée que la partie haute. Cette forme spécifique demande un choix de matériaux de toiture particulier.
Enfin, on trouve également des toitures à deux pans avec ligne de bris que l’on appelle également « comble à mansart » ou « comble brisé ». Ici, chaque versant de la toiture est composé de deux pans d’inclinaison différente. On appelle la partie haute « terrasson », la partie basse « le brisis » et l’arête où ces deux parties se rejoignent, la « ligne de bris ».

  • La toiture à quatre pans :

Cette forme particulière de toiture ressemblant à une pyramide est plus rare mais utilise les mêmes matériaux de construction que les autres toitures inclinées. Les quatre versants de tailles égales se rejoignent au sommet du bâti.

  • La toiture en L ou en T :

Il s’agit ici d’une toiture double convenant aux bâtiments accolés nécessitant une jonction. Cette jonction peut être réalisée dans différents matériaux de toiture comme le zinc.

  • La toiture plate :

De plus en plus populaire, la toiture plate offre des possibilités supplémentaires comme un aménagement en terrasse ou la réalisation d’une toiture végétale très à la mode de par son aspect écologique. Là encore, les matériaux utilisés tant pour la charpente que pour la couverture seront spécifiques.

Les avantages et inconvénients des différents types de toiture :

Si le choix d’un type de toiture se fait avant tout en fonction de son esthétisme, il est important de connaître les avantages et inconvénients de chaque forme de toit avant de se lancer dans la réalisation d’un tel chantier et de commander les matériaux nécessaires. Voici donc quelques explications sur ces atouts et défauts qui devront intégrer votre réflexion en plus des paramètres extérieurs comme les conditions climatiques et les critères d’ordre architectural.

  • La toiture monopente :

Elle présente l’avantage d’être idéalement conçue pour les régions au climat neigeux puisque la neige ne s’accumule pas sur ce toit, évitant les surcharges qui affaiblissent la charpente ou les murs porteurs. Elle présente de plus une esthétique originale. Cependant, une toiture monopente demande un calcul précis de la pente pour garantir une bonne isolation et un bon écoulement des eaux pluviales, sachant que le pourcentage de pente peut être réglementé dans certaines régions. Ce type de toiture entraine également une perte de surface quant à l’aménagement des combles et ne permet pas l’utilisation de tuiles plates à moins de 35°.

  • La toiture à deux versants :

Elle offre une surface sous les combles bien plus importante et aménageable. Les matériaux de toiture et notamment de charpente, étant plus traditionnels, ils présentent un coût moindre. Le seul défaut de ce type de toiture concerne son manque d’originalité.

  • La toiture à deux pans en croupe :

Elle a l’avantage d’être originale et plutôt moderne. Pourtant, elle demande la réalisation d’une charpente complexe, ce qui entraine généralement un coût élevé, notamment sur le prix des matériaux de toiture.

  • La toiture à deux pans avec ligne de bris ou toiture à Mansard :

Elle offre le réel avantage d’un gain de place grâce à l’aménagement possible des combles mais reste l’une des solutions les plus coûteuses actuellement.

  • La toiture plate :

La toiture plate permet l’aménagement d’un toit-terrasse et donc une surface d’occupation plus importante ou la création d’une toiture végétalisée qui offre une isolation naturelle plus efficace. Malheureusement, elle nécessite l’investissement dans des matériaux de toiture spécifiques pour bien gérer l’écoulement des eaux de pluie et éviter les problèmes d’infiltration.
Si vous souhaitez obtenir d’autres conseils sur la réalisation de votre toiture, n’hésitez pas à contacter Zinc Center.